2008/07/31

Bienheureux Jacques-Désiré Laval

D’abord médecin puis curé de campagne en Normandie, le Père Laval (1803-1864) fut, pendant les vingt-trois dernières années de sa vie, missionnaire à l’île Maurice, auprès des esclaves affranchis.

Après des essais, plus ou moins réussis, de premières études en Normandie, Jacques-Désiré Laval entre au collège Stanislas, 22, rue Notre-Dame-des-Champs et obtient son baccalauréat en 1825.
Il assiste le dimanche aux offices dans l’église de Saint-Sulpice et trouve facilement le chemin de Notre-Dame-des-Victoires. Il suit les processions du Saint-Sacrement. Il vit simplement et se montre généreux pour les pauvres et plein de bonté pour ses amis. Sur ses temps libres, il exerce sa charité dans les rues vétustes et sombres de la rue Mouffetard, sous les ordres de Sœur Rosalie et n’hésite pas à reverser ses petites économies aux malheureux qu’il visite.
Jacques-Désiré entreprend des études de médecine en Sorbonne et, le 21 août 1830, il est reçu docteur avec une thèse sur le rhumatisme articulaire.

Le père Laval a été béatifié par le pape Jean-Paul II le dimanche 29 avril 1979, en la Basilique de Saint-Pierre de Rome. Le dossier pour la canonisation du père Laval est actuellement à Rome, où une commission de médecins l’examine afin de donner un avis compétent, cela suite à tous les témoignages soumis.

Une statue du bienheureux Jacques-Désiré Laval, tenant en mains l’Evangile, exécutée par Jacques Hartmann est située dans le sanctuaire de la Maison des Pères du Saint-Esprit, 30 rue Lhomond.

Pour en savoir plus :
« Jacques-Désiré LAVAL (1803-1864) - Itinéraire d'un bienheureux - De sa Normandie natale à l'île Maurice »
Editions Publibook
Livre de Benoît Smerecki, 240 pages, préfacé par Mgr Maurice E. Piat, évêque de Port-Louis

Aucun commentaire: